× Bidding has ended on this item.

Trois femmes avec trois enfants

ANTOINE LE NAIN

Listing Image
Estimated Price Range $300,000.00 to $500,000.00
Minimum Bid $500,000.00  ( $500,000.00 + $100.00 )
Bid
$
Buyer Final Fee
  • 5.00 %
Type of item
Item description

AUCTION DETAILS

Current Price $500,000.00   ( ) Active
 
Description

vers 1640

Huile sur panneau.

29,5 x 36,5 cm.

Certificat de René Millet Expertise.

Trois femmes posent en compagnie de trois fillettes ou du moins de trois enfants

vêtus de robes, comme les portaient alors indifféremment garçons et filles jusque vers

l’âge de six ans. Ces trois enfants sont ici les personnages principaux de la scène bien

que relégués sur la droite. Elégamment habillés de robes de belle étoffe portées sur une

chemise blanche dont les revers dépassent des manches, on dirait de petits adultes en

réduction ; le premier enfant arbore même un plastron festonné. Figés dans leur trois poses

similaires, bras le long du corps, ils nous fixent prêts à faire la révérence. En comparaison

les trois adultes sur la gauche sont plus ternes, probablement les domestiques de ces

enfants, nourrice et gouvernante. Deux des femmes sont assises, une troisième évolue

dans l’ombre à l’arrière. On ne devine rien de cette pièce dont le fond sombre nous

ramène au premier plan. A la blancheur de la nappe où sont disposés un plat et un pain.

Si la gamme de couleurs est assez restreinte avec une dominante de bruns et de gris, le

blanc y joue un rôle particulier, soulignant la présence de chaque personnage avec plus

ou moins d’intensité, selon leur importance sociale. Mais c’est bien le rouge qui nous

indique ici les personnages dont on souhaite fixer le portrait, ces trois enfants d’une

riche famille bourgeoise du XVIIe s.

Antoine Le Nain (1588 - 1648) est un peintre français réputé pour ses peintures

de genre dites réalistes. Elevé dans un milieu rural auquel il resta toujours attaché,

Antoine est l’ainé de deux frères, Louis et Mathieu, avec lesquels il peindra toute sa

carrière. En 1629, les trois frères ouvrent un atelier parisien et connaissent les faveurs

du public grâce aux scènes de genre dans lesquelles ils se spécialisent. Si la peinture du

quotidien est alors en vogue en Europe, le style des Le Nain se différencie du caravagisme

ambiant, par une simplicité des mises en scène et une palette colorée sobre, valorisant

des camaïeux de gris-bruns comme dans Trois Femmes avec trois enfants. Ils s’attachent à

rendre l’intime, la chaleur d’un foyer, privilégiant l’expression des visages à la proportion

des personnages, rendus parfois maladroitement. Cette oeuvre attribuée à la seule main

d’Antoine est plutôt rare, probablement parce qu’il s’agit de la commande particulière

d’un portrait de groupes.

Additional Information