× Bidding has ended on this item.

Paysans retournant de la moisson

THÉOBALD MICHAU

Listing Image
Estimated Price Range $40,000.00 to $70,000.00
Minimum Bid $70,000.00  ( $70,000.00 + $100.00 )
Bid
$
Buyer Final Fee
  • 5.00 %
Type of item
Item description

AUCTION DETAILS

Current Price $70,000.00   ( ) Active
 
Description

ers 1740

Huile sur panneau signée en bas à droite.

37 x 46 cm.

Provenance : Christie’s 2006

Par une belle après-midi ensoleillée un couple de paysans, accompagnés de leurs

enfants, s’en retournent chez eux avec leurs gerbes coupées sous le bras. La femme porte

un balluchon sur la tête, un troisième personnage les suit portant une fourche. Cette

famille occupe le centre d’un paysage fourmillant d’activités. A gauche, quittant la route,

un vacher fait traverser à son troupeau une mare, pour rejoindre l’étable au second plan.

A droite, un porcher surveille ses cochons. Derrière lui, s’ouvre une vaste percée nous

montrant la route empruntée par les moissonneurs où circulent une charrette et deux

cavaliers. Au fond, un hameau niché à l’orée d’un bois. La campagne que nous dépeint

l’artiste est pittoresque presque allégorique, où la paysanne prend la pose d’une caryatide

champêtre qui symboliserait l’abondance des récoltes. La palette de couleurs chaudes,

ponctuées de silhouettes aux teintes plus vives, contribue à cette ambiance sereine. La

lumière structure habilement les différents espaces en alternant les plans ensoleillés et

ombragés. Le ciel d’une grande luminosité est parcouru de nuages subtilement colorés

trahissant l’heure avancée. On aperçoit derrière le rideau d’arbres le soleil orangé proche

de l’horizon.

Théobald Michau (1676-1765) est un peintre de scène de genre flamand. Après

une formation à Bruxelles auprès du peintre paysagiste, Lucas Achtschellinck, il s’installe

à Anvers en 1710 où il connait une grande activité. Il y est élu à l’Académie de Saint

Luc. Peintre de la vie quotidienne, Michau se spécialise dans la peinture de paysages et

dans les scènes de vie villageoise avec un souci pour les détails anecdotiques rendant ses

compositions familières. Ces Paysans retournant de la moisson nous font pénétrer dans cet

univers pastoral où le souvenir de Jan Breughel mais aussi de David Teniers témoigne de

la tradition flamande dans laquelle s’inscrit Michau.

Additional Information